Lien du Personnel

Conservation des Lamantins Africains

Déscription du Projet

La conservation du lamantin Africain si discret et menacé sur son immense aire de répartition prendra un effort à long terme par autant de personnes pleinement formées travaillant sur le terrain que possible. La stratégie à long terme de ce projet est de construire et de maintenir un réseau cohérent de chercheurs Africains qui détermineront la taille de la population et le statut du lamantin d’Afrique dans la majorité des 21 pays de son aire de répartition, et aussi mettre en œuvre et développer des plans de gestion pour la conservation de l’espèce. Au cours des dix dernières années, la Dr. Lucy Keith Diagne a formé des collaborateurs dans 19 pays et des efforts de conservation ciblées ont été entrepris, tels que la protection d’habitats spécifiques ou la fréquentation des lamantins est élevée et l’application de la lutte contre le braconnage au niveau des zones de chasse connues. Les collaborateurs partagent également leurs connaissances et forment d’autres, ce qui augmente encore le nombre de biologistes travaillant avec les lamantins Africains.

African manatee posters created by our project inform local people and promote conservation.

African manatee posters created by our project inform local people and promote conservation.

En plus de la formation, ce projet collaboratif crée du matériel pédagogique et dirige des programmes de sensibilisation ciblées à la nécessité de protéger les lamantins Africains. Elle met en œuvre des programmes alternatifs de subsistance pour les chasseurs de lamantins et aussi utilise les résultats de nos recherches pour informer et influencer les politiques en travaillant avec des gestionnaires de la faune, les organismes gouvernementaux et les conventions internationales.

Nos travaux de conservation comportent:

  • Depuis 2007, ce projet a formé plus de 90 chercheurs Africains de 19 pays dans les techniques de recherche sur le terrain des lamantins afin d’accroître le suivi et d’initier des actions de conservation à la base pour cette espèce vulnérable. Le travail de terrain et la collecte d’échantillons ont augmenté dans au moins 10 pays depuis 2008. Des équipements de terrain de base (et une formation sur son utilisation et son entretient) ont été fournis à 23 chercheurs de 14 pays Africains.
  • Nos programmes d’éducation sur les lamantins atteignent 5000 personnes par an et notre objectif est de maintenir la capacité de conservation à long terme du lamantin Africain dans le plus grand nombre de pays possible. Nous créons et distribuons du matériel éducatif en français et en anglais et nous nous efforçons continuellement de trouver de nouvelles méthodes créatives de sensibiliser les gens à l’importance de conserver le lamantin Africain et son habitat.
  • En 2013, ce projet a lancé le premier effort international visant à soutenir les projets de conservation des populations locales de lamantins Africains en créant des moyens de subsistance alternatifs pour les chasseurs dans trois pays. Nos projets au Sénégal, au Nigeria et au Mali se concentrent sur le suivi à longueur d’année par des réseaux communautaires locaux, la création d’aires protégées pour les lamantins, la fourniture de moyens de subsistance alternatifs pour les chasseurs de lamantins et la formation et la sensibilisation des populations locales. Les trois projets sont dirigés par des biologistes Africains et nous prévoyons étendre leurs initiatives à d’autres endroits.
  • Lucy Keith Diagne a créé un sous-groupe de lamantins Africains du Groupe Sirénien des spécialistes de l’UICN (Union mondiale pour la nature), le premier sous-groupe régional de toutes les espèces de lamantins. L’objectif du sous-groupe est de pouvoir déterminer davantage le statut de l’espèce, d’être une ressource experte pour l’UICN et d’autres parties prenantes, de diriger et de conseiller d’autres personnes dans le domaine croissant de la recherche et de la gestion des lamantins en Afrique. Lucy copréside ce groupe avec le Dr. Edem Eniang de l’Université d’Uyo, au Nigeria.
  • Nous avons travaillé avec la Convention sur le commerce international des espèces de faune sauvage menacées d’extinction (CITES) et la Convention sur les espèces migratrices (CMS) afin d’accroître la protection du lamantin Africain en rédigeant les propositions qui ont mené à l’inscription de l’espèce au plus haut niveau de protection les deux conventions

Pour plus d’informations sur les lamantins Africains, veuillez consulter le site Web de la Liste Rouge de l’UICN.

Bailleurs de Fonds

Un merci spécial à nos bailleurs de fonds pour la Conservation des Lamantins Africains:

Faire Un Don

Ne publiez pas mon nom. Je souhaite rester anonyme.
Ajoutez-moi à votre liste de diffusion
(optionnel)

Je voudrais faire un don d’un montant de :

$200$100$50$20Other
Je voudrais attribuer ce don à un fond spécifique

Je voudrais que ce don se répète chaque mois

Nous contacter


Votre Nom

Votre Email

Sujet

Votre Message

Adresse

P.O. Box 366
Chilmark, MA 02535

BP 449 Ngaparou
33022 Mbour,
Senegal, West Africa

Email

info@africanaquaticconservation.org

Téléphone

États Unis: +1 508-388-9824
Senegal: +221 33 95 78 999