Lien du Personnel

Recherche sur les Lamantins Africain

Déscription du Projet

Le lamantin Africain est l’espèce de lamantin la plus menacée et la moins étudiée au monde. Il vit dans des lagunes des forêts tropicales équatoriales, dans les rivières au bord du désert du Sahara, autour des îles côtières de l’océan Atlantique et dans de nombreux autres habitats dans 21 pays le long de la côte Africaine Atlantique et plus de 2000 miles à l’intérieur des rivières au Mali et Tchad. Malgré les lois qui les protègent, les principales menaces des lamantins Africains sont le braconnage illégal, la capture accidentelle dans les pêcheries (prises accessoires) et d’autres menaces humaines telles que le piégeage derrière les barrages et la destruction de l’habitat.

Dr. Keith Diagne (right) collects hairs from a captive manatee calf. The hairs are analyzed to determine diet.

Dr. Keith Diagne (right) collects hairs from a captive manatee calf. The hairs are analyzed to determine diet.

Dr. Lucy Keith Diagne étudie le lamantin Africain depuis plus de 10 ans dans le but simple d’accroître les connaissances sur l’espèce afin d’aider sa protection et sa conservation. Des données précises recueillies de manière cohérente dans plusieurs pays nous permettent de déterminer les tendances nationales et régionales et de rassembler des personnes de différents pays pour travailler à faire face aux menaces. Nous menons un projet collaboratif à long terme qui comprend des recherches sur le terrain et des composantes d’analyse en laboratoire pour évaluer le statut et la distribution des lamantins dans toute l’aire de distribution de l’espèce. Les données et les analyses qui en résultent fournissent de nouvelles informations nécessaires pour la connaissance de l’espèce et contribueront à améliorer les mesures de gestion et de conservation.

Ce projet comprend les composantes suivantes:

  • Des enquêtes sur la distribution et l’habitat pour identifier et protéger les zones importantes dans le cycle de vie des lamantins.
  • Évaluation des menaces afin d’identifier, de quantifier et de réduire les menaces telles que la chasse illégale, les prises accessoires, le piégeage par les barrages et la destruction de l’habitat.
  • Sauvetage de lamantins blessés, piégés, ou capturés illégalement.
  • Les nécropsies des lamantins morts pour déterminer la cause du décès et pour recueillir des échantillons afin de mieux comprendre la physiologie et la santé de l’espèce.
  • Génétique des populations: nous menons la première étude de génétique à l’échelle de l’aire de répartition du lamantin Africain afin de déterminer où existent des populations distinctes, d’estimer le nombre de populations et de déterminer la diversité et la parenté de différentes populations de lamantin à travers l’Afrique. Cela nous aidera à apprendre quelles populations sont en difficulté, et celles qui se portent bien.
  • Ecologie alimentaire: en utilisant une technique appelée analyse des isotopes stables, nous identifions les types de ressources alimentaires consommées par les lamantins dans les nombreux écosystèmes dans lesquels ils vivent, ce qui profitera grandement aux gestionnaires en sachant quels types d’habitat protéger. Contrairement à toutes les autres espèces de lamantins, les lamantins Africains se sont avérés manger des poissons et des mollusques (palourdes et moules) en plus des plantes.
  • Longévité : nous effectuons la première analyse de détermination de l’âge des lamantins Africains en utilisant des os d’oreille des carcasses. La technique a été utilisée pour les lamantins de Floride pendant de nombreuses années, mais c’est la première fois que cette analyse a été menée pour les lamantins Africains. Le plus vieux lamantin que nous avons analysé jusqu’à présent était âgé de 39 ans. Savoir combien de temps vivent les lamantins nous donne un aperçu supplémentaire de l’histoire de vie de ces créatures énigmatiques.

Les résultats de nos analyses à partir de l’information biologique que nous recueillons nous aide à développer une compréhension plus complète de l’histoire de la vie des lamantins de plusieurs populations en Afrique de l’Ouest et Centrale et nous donne des informations dont nous avons besoin pour les conserver.

Bailleurs de Fonds

Un merci spécial à nos bailleurs de fonds pour la Recherche sur les Lamantins Africain:

Faire Un Don

Ne publiez pas mon nom. Je souhaite rester anonyme.
Ajoutez-moi à votre liste de diffusion
(optionnel)

Je voudrais faire un don d’un montant de :

$200$100$50$20Other
Je voudrais attribuer ce don à un fond spécifique

Je voudrais que ce don se répète chaque mois

Nous contacter


Votre Nom

Votre Email

Sujet

Votre Message

Adresse

P.O. Box 366
Chilmark, MA 02535

BP 449 Ngaparou
33022 Mbour,
Senegal, West Africa

Email

info@africanaquaticconservation.org

Téléphone

États Unis: +1 508-388-9824
Senegal: +221 33 95 78 999