Lien du Personnel

Senegal Stranding Network

Déscription du Projet

La faune marine du Sénégal comprend plus de 25 espèces de cétacés, le lamantin Africain et quatre espèces de tortues marines, toutes protégées par les lois nationales Sénégalaise et internationales. La récente découverte d’une baleine Omura échouée près de la frontière nord du Sénégal en Mauritanie, le première observation Atlantique de cette énigmatique espèce, montre que de nouvelles espèces sont encore documentées dans cette région.

À partir de 2015, nous et deux autres biologistes compétents avons commencé des relevés trimestriels de la côte nord Sénégalaise entre Dakar et Saint-Louis, pour documenter les tortues marines, les cétacés, et d’autres espèces sauvages. En 2016, nous avons également commencé à prospecter les côtes centrales et méridionales du Sénégal.

Tous les mammifères marins échoués et les tortues marines sont documentés et échantillonnés pour la génétique et d’autres études biologiques. Les carcasses sont examinées pour détecter les signes d’interactions avec les pêcheries ou d’autres mortalités causées par l’homme et, si elles sont trouvées, elles sont bien documentées avec des échantillons d’engins de pêche recueillis si disponibles. Nous développons également un réseau côtier de pêcheurs, et d’employés des aires marines protégées et des parcs nationaux, de professionnels de la conservation et de bénévoles afin de signaler les observations et les échouages des mammifères marins et des tortues marines tout au long de l’année, et les échantillons peuvent être recueillis plus rapidement et plus efficacement une fois les animaux sont échoués sur la plage. L’accès à des carcasses plus fraîches augmente également la probabilité que les causes de décès puissent être déterminées. Toutes les données d’échouage sont analysées par espèce, localité, saison, et cause de mortalité afin de détecter les tendances potentielles de l’occurrence de l’échouage. De plus, nous menons des programmes d’éducation dans les communautés locales pour sensibiliser le public au statut protégé et aux menaces qui pèsent sur les mammifères marins et les tortues marines.

Le suivi périodique des plages et des côtes est un moyen relativement peu coûteux et facile d’évaluer les mammifères marins et les tortues marines par rapport aux relevés aériens ou à la surveillance par les navires. En recueillant des données sur l’échouage tout au long de l’année sur plusieurs années, nous pourrons estimer les tendances de la mortalité par espèce, saison et causes (pêches prises accessoires, prospection gazière en mer, naturels, etc.). C’est aussi un moyen d’évaluer les tendances temporelles de la biodiversité des cétacés et des tortues marines, de détecter des événements de mortalité inhabituels et d’estimer l’impact des activités humaines en temps réel dans les eaux sénégalaises. Grâce à ces informations, nous pouvons œuvrer pour une meilleure réglementation et un contrôle strict de la législation nationale et des conventions internationales pour limiter la mortalité excessive des cétacés et des tortues marines.

Bailleurs de Fonds

Un merci spécial à nos bailleurs de fonds pour la Senegal Stranding Network:

Faire Un Don

Ne publiez pas mon nom. Je souhaite rester anonyme.
Ajoutez-moi à votre liste de diffusion
(optionnel)

Je voudrais faire un don d’un montant de :

$200$100$50$20Other
Je voudrais attribuer ce don à un fond spécifique

Je voudrais que ce don se répète chaque mois

Nous contacter


Votre Nom

Votre Email

Sujet

Votre Message

Adresse

P.O. Box 366
Chilmark, MA 02535

BP 449 Ngaparou
33022 Mbour,
Senegal, West Africa

Email

info@africanaquaticconservation.org

Téléphone

États Unis: +1 508-388-9824
Senegal: +221 33 95 78 999